PROGRAMME WASH DANS LE DIOCESE DE KASONGO 

Programme Wash de Caritas Congo :

L’Evêque de Kasongo dans la sensibilisation pour l’hygiène

     

 

Publié par caritasdev.cd le vendredi, 27 Février 2015 13:08

 

 L’Evêque de Kasongo,Mgr Placide LUBAMBA

L'Evêque de Kasongo, dans l’Est de la RD Congo, s’est impliqué personnellement dans la campagne d’hygiène organisée dans son diocèse dans le cadre du programme Wash Villages et écoles assainis qu’exécute la Caritas Congo Asbl sous   la supervision de M. Dieudonné BANZA, le Coordonnateur national de ce programme. L’Ordinaire de Kasongo, Mgr  Placide LUBAMBA, a rendu public un message qui a été lu dans les paroisses et dans les médias sous le tire « Campagne de la propreté des mains », rapporte caritasdev.cd (Click here to read the English version)

Mgr Placide LUBAMBA entend apporter sa contribution dans la lutte contre les maladies des mains sales, le choléra, la fièvre thyphoïde... Le Pasteur de l’Eglise qui est à Kasongo demande à ceux et celles qui habitent son diocèse d’utiliser de l’eau propre et du savon,  pour le lavage des mains, avant le repas et après  la sortie des toilettes, avant d’allaiter le bébé. Mgr Placide LUBAMBA invite tous et toutes  à  couvrir les repas, à vider les poubelles, à nettoyer les installations hygiéniques et  à enlever de l’herbe dans les parcelles. Il estime qu’il faut veiller à la propreté dans la partie entre deux doigts et jusqu’au niveau des ongles. Il recommande la non-utilisation d’un essuie -mains  collectif ou d’un récipient commun pour se laver les mains.  L’Evêque de Kasongo a adressé un salut cordial à Caritas Congo Asbl et à l’Unicef dont le partenariat a permis  la mise sur pied du programme Wash. Il n’est pas à omettre dans ce cadre l’appui de Caritas Allemagne.

Démonstration sur les techniques de lavage des mains.
Campagne de sensibilisation de la Caritas-Développement Kasongo dans ce même domaine 

Le Prélat a du reste apporté son appui moral à Caritas-Développement Kasongo   en vue de mener une campagne de sensibilisation pendant cinq jours dans les Territoires de Kasongo, Pangi et Kabambare. Cette campagne  a permis à cette Caritas diocésaine de  démontrer à la communauté les cinq moments critiques de lavage des mains et les principales techniques de lavage tel qu’exigé par le ministère de la Santé en partenariat avec l’Unicef.

Les Radio communautaires ont facilité la tâche à Caritas-Développement Kasongo en diffusant le message de l’Evêque du lieu et d’autres messages  à un plus grand nombre des personnes parmi la population dans le Sud –Maniema, avec l’appui des prêtres dans les 4 paroisses concernées. Dans la mesure du possible, quelques démonstrations pratiques sur le lavage correct des mains au savon ou à la cendre ont été réalisées. Il est à signaler que la Caritas-Développement Kasongo a publié un rapport daté de janvier 2015 sur cette activité sous le titre : « Rapport  de sensibilisation pour le changement des comportements ». Ce rapport a entre autres été rédigé par  monsieur l’Abbé Ndalimbunzi, Directeur du Bureau diocésain Caritas de Kasongo et s’occupant de la communication dans le diocèse. Les axes concernés par cette campagne ont été : Axe Kasongo, Saramabila, Kibangula et  Kabambare, axe Kankumba et Uzura, axe Kasongo Centre, ainsi que  axe Kasongo-Kampene-Kayuyu -Kipaka-Mingan-Kunda.

Wash_03a 

Les activités de sensibilisation en Wash ont été menées  principalement  dans le cadre du Projet   « Approvisionnement en eau potable et la promotion de l’hygiène et assainissement ». Plusieurs thèmes ont été abordés  lors des séances de sensibilisation.  Il s’agit notamment des thèmes ci-après : l’entretien et la maintenance   des points d’eau (source et bornes-fontaines), l’hygiène,  l’assainissement, le Programme national Village et Ecole assainis.

Bilan d’une campagne

Selon la synthèse donnée dans ce rapport, la campagne a touché 4.833 enfants mâles, 2.888 filles, 29.380 femmes et 28.979 hommes. Ont suivi la campagne 35 écoles, 9 églises, 42 villages, 2 centres de santé. On a enregistré 77 séances de sensibilisation, 42 rencontres communautaires, 22 émissions de radio et 30 diffusions du message de l’Evêque de Kasongo. Il  y a eu enfin distribution et démonstration de l’installation des dalles sanplat.

Wash_04a

Leçons à retenir

Après cette sensibilisation  sur le changement des comportements, la population du diocèse de Kasongo connaît de façon théorique les cinq moments critiques de lavage des mains au savon ou à la cendre, ainsi que les nouveaux comportements à adopter. Mais, il faudra d’autres séances pour que certaines personnes abandonnent réellement leurs mauvaises pratiques. Les enseignements diffusés par voie des ondes ont été assimilés. La séance publique de lavage des mains a été pour les ecclésiastiques une occasion afin de pouvoir adopter de nouveaux comportements.

 

JOSEPH KIALA

Vidéo sur le sujet :